Thrombose artérielle ou veineuse



Les maladies thrombotiques, par leurs manifestations veineuses ou artérielles, sont aujourd’hui l’une des principales causes de mortalité dans le monde.
 
L’athérothrombose est la première cause de mortalité en Suisse. Elle est provoquée par la rupture d’une plaque d’athérome préalablement formée dans la paroi de l’artère, générant ainsi la formation d’un caillot sanguin. L’artère peut alors s’obstruer, interrompant ainsi la circulation sanguine de manière brutale. Syndrome coronarien aigu, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, accident ischémique transitoire et arthériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) sont les manifestations d’une seule maladie: l’athérothrombose.

En Europe, la thrombose veineuse profonde, appelée phlébite, et sa complication, l’embolie pulmonaire, sont responsables chaque année de plus de décès que le cancer du sein et de la prostate, le SIDA et les accidents de la route réunis. Elle survient lorsqu’un caillot sanguin se forme au niveau des veines profondes des jambes, notamment en cas d’alitement prolongé, d’insuffisance cardiaque, de mobilité réduite, en présence de certaines tumeurs ou suite à une intervention chirurgicale. Sans traitement, le caillot peut provoquer une embolie pulmonaire souvent fatale.